30 mai, 2005

Les Français qui ont voté non

Les Français ont majoritairement voté non d'abord parce qu'ils sont mécontents de la situation économique et sociale en France, et ensuite parce qu'ils trouvent la Constitution trop libérale.
France 3, 29/5

1 commentaire:

popy romain a dit…

Le glas de l?Europe a sonné.
La France en votant « non », a adhéré aux idées des extrémistes dont l?Europe dans sa construction devait nous en défendre. Ce « non » proféré par les communistes, les trotskistes, les écologistes, les alter mondialistes, les souverainistes et les frontistes souligne à quel point la France se replie sur elle-même soucieuse de préserver ses privilèges, ses frontières, et sa politique sociale qui paradoxalement a plongé la France dans le chômage le plus massif d?Europe avec presque 12%. Les europhobies sont multiplient : la peur de « l?ouvrier polonais besogneux », de la Turquie, de l?élargissement, de la mondialisation, mais se résument en un point, la peur de l?autre et de sa différence de pensée. Or l?Europe c?était justement l?inverse ; partager le même destin pour ne plus se haïr et ne plus se faire la guerre.
Hier, nous avions la possibilité d?être une force utile pour contrer la suprématie des Etats-Unis, aujourd?hui la France vote « non » à la constitution nécessaire à l?union de 25 pays comme l?aurait fait Bush.